mardi 21 janvier 2014

33. CHRISTIAN BOBIN : Le Très-Bas

 

J'ai eu du mal, je l'avoue,
à choisir un livre de Christian Bobin...
parmi tous ceux qu'il a écrit...

Peut-être parce que ce que j'aime de lui, 
ce sont plus des "phrases", des "fulgurances"
qu'un livre entier...
Ce que j'aime avant tout,
c'est l'extraordinaire "petite musique"
qui se dégage de ses écrits...

Finalement, après bien des hésitations, 
je suis revenue à l'un de ses livres les plus connus :
"Le Très-Bas"...
Celui-là, pas de doute, c'est un des meilleurs...
et je ne m'en lasse pas.
.
Dire que c'est un livre sur Saint-François d'Assise
serait mal en parler...
car c'est à la fois cela et bien plus que cela :
c'est plutôt un long poème
qui tourne autour de ce personnage
que l'on dit, machinalement, "Saint"...
Mais pour Bobin, qu'est-ce qu'un saint ?
"...il n'y a pas de saints"...
nous dit-il, page 24,
Il n'y a que la sainteté.
La sainteté c'est la joie."

Quant à la foi,
il la définit aussi à sa manière
(dans la vidéo ci-dessous)...


Cet auteur que certains qualifient de "mièvre"...
me paraît, à moi, exactement l'inverse :
quelqu'un qui, nourri de silence, de simplicité,
et ayant traversé les "nuits de l'âme",
sait nous restituer la beauté du monde 
et surtout ce qu'il appelle 
(c'est le titre d'un de ses livres)
"la Présence Pure".

Chacune de ses phrases est un bijou finement ciselé,
une merveille de poésie vibrante et...percutante,
un coup en plein coeur. 




.
 
 
 

3 commentaires:

  1. Tu en parles merveilleusement bien. C'est exactement mon ressenti, j'aime tant Christian Bobin et "Le Très-Bas" est mon livre préféré.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas ce livre, mais j'ai beaucoup aimé de cet auteur "L'inespéré”. Ce livre m'a touchée et ce que j'aime chez ce poète, c'est qu'il nous montre le monde tel qu'on ne le voit plus.

    RépondreSupprimer
  3. Merci de donner à voir avec tes mots très justes ce poète qui sait nous enchanter avec les choses les plus simples de la vie et aussi les plus vraies... J'ai adoré Le Très Bas qui est l'un des premiers que j'ai lu, je crois bien que je les ai tous... Et tu as bien raison de dire que ce sont des phrases, des fulgurances, qui nous touchent au plus profond... Quand je me sens rattrapée ou plombée par les soucis de ma vie, je prends n'importe quel livre et je l'ouvre à n'importe quelle page, et à chaque fois il me reconnecte à la Vie, c'est quelqu'un qui m'élève... Il est pour moi une source, une ressource, une joie...Etant aide-soignante, j'ai adoré La Présence Pure que je conseille à chacun qui a dans ses proches une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer... Oui, il donne à voir ce qu'on ne sait plus voir, par moments... il voit à hauteur d'enfance, dans une simplicité totale...

    RépondreSupprimer