mardi 23 décembre 2014

51. CITATIONS CHOISIES


Je t'écris dans la lumière.
J'ai besoin de ta lumière pour écrire.
.
Maintenant, nous sommes dans l'ère des yeux vides.
Tout me blesse en dehors de ce temps que j'ouvre,
pour que tu y passes.
.
Quand je suis heureux, je sais immédiatement que c'est toi,
- Comme un nerf de cristal, que le doigt de la pluie,
des fleurs et du soleil font vibrer au maximum,
 de cette même vibration qui dit ta présence en moi.
.
Ils ont fait de toi une image,
ils ont fait de toi une Eglise.
Moi, je fais de toi un coquelicot,
l'étendard minuscule de l'éternel,
le fleurissement par surprise.
.
Quand je doute, mon coeur est plus fragile qu'une framboise,
mais quand je me fie à toi , il est plus dur qu'un diamant.
.
Le dieu auquel je crois n'est pas fort,
mais il est aussi invincible
qu'un courant d'air.
.
Tu es l'attaquant par grâce,
l'incroyable insurrection du rouge de l'esprit
dans notre coeur éteint.
.
Christian Bobin
"Le Christ aux coquelicots"
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire